Dopage dans le yoga, pourquoi cette omerta ?

Dopage dans le yoga, pourquoi cette omerta ?

Le yoga est une activité physique qui ne cesse de gagner en popularité ces dernières années. Et pour cause, ses bienfaits sont nombreux et reconnus.

Mais il y a en partie plus sombre de ce sport, des aspects dont certains pratiquants se gardent bien d'ébruiter, nous parlons du dopage.

Et oui, se doper pour faire du yoga est une réalité ! Tu pensais que Murielle, ta voisine de tapis, avait tout simplement développé un don pour le yoga, non !

Tu sais qu’elle prend des huiles essentielles en douce dans le vestiaire juste avant d’entrer dans la salle.

Le dopage dans le yoga, un secret trop bien gardé

En lisant l’introduction de cet article, tu t'ai peut-être dit : “j’en étais sûr, pourquoi le yoga serait épargné par le dopage !”.

Plus sérieusement, le yoga n’est pas un sport où la performance est une priorité. Mais attention, quand on parle de performances, il ne s’agit pas de tenir la position du chien tête en bas plus longtemps que Murielle, dopée aux huiles essentielles.

Lorsque l’on pratique le yoga, la prise de conscience est plus importante. Sentir quel muscle travaille tout en cherchant à contrôler sa respiration, voilà l’objectif premier du yoga.

De plus, le yoga est une activité qui te permet de retrouver face à toi même. C'est donc le moment de te dépasser le tout dans l'auto-bienveillance. 

Il n'y a pas d'adversaire à combattre si ce n'est tes propres barrières que tu te fixes. Au final, ton estime de toi en sera grandit.

Bien entendu, il y a également un travail musculaire qui est réalisé. Le yoga aide à renforcer les muscles mais cela se fait en douceur, sans choc, ni contrainte.

Alors comment améliorer sa pratique du yoga sans dopage ?

Tu l'auras compris, il n’y a pas de dopage dans le milieu du yoga, enfin d’après nos informations.

Maintenant, comme pour toute activité sportive, il est tout à fait possible de mettre en place certaines actions pour rendre ta pratique encore meilleure.

Ne t'inquiète pas, il n’est pas question ici de te donner une liste de produits dopants que tu ne trouvera qu’en pharmacie.

Tu vas voir qu’une chose aussi simple que de faire attention à ton mode de vie peut faire une différence sur le tapis.

L’alimentation ne doit pas être négligée

Maintenir une nutrition parfaite est un défi pour ceux d'entre nous qui mènent une vie moderne et active. Nous pouvons certainement nous rapprocher d'atteindre les quantités appropriées de protéines, de vitamines et de minéraux grâce à un régime alimentaire sain et complet.

Une toute petite carence nutritionnelle peut ne pas avoir d'effet notable sur ta vie de tous les jours, en revanche elle peut apparaître sur ton tapis de yoga sous forme de fatigue, de faiblesse et de douleur.

Des légumes frais et naturels sont un outil simple et efficace pour améliorer, approfondir et soutenir ta pratique du yoga. Choisir des bons fruits, à la bonne saison, peut augmenter ton énergie, améliorer la santé des os et des muscles, améliorer le métabolisme et promouvoir la santé et le bien-être en général.

Le dopage dans le yoga n'existe pas

Pourquoi les yogis prendraient-ils des suppléments ?

Une pratique régulière du yoga et un régime yogique à base de plantes et d'aliments entiers offrent un formidable élan de santé et de bien-être pour le corps et l'esprit.

Pourtant, une pratique de yoga nécessite des niveaux élevés d'énergie, d'endurance, de flexibilité et de force, pour les débutants comme pour les yogis avancés.

Les suppléments peuvent aider à la récupération physique après un cours difficile en réduisant l'inflammation et en augmentant la circulation des muscles endoloris et des articulations douloureuses. Si ces suppléments sont naturels comme un jus de gingembre fait maison, c 'est parfait.

Eventuellement d'autres "suppléments", comme les huiles essentielles peuvent aider à calmer l'esprit et à augmenter la concentration pour une pratique de méditation plus facile. De nombreux livres et sites existent sur ce sujet et pourront t'apporter des explications.

Il existe trois facteurs principaux sur la meilleure façon de soutenir votre corps tout en adhérant à un régime yogique et avec les exigences physiques des postures de yoga.

  • Améliorer l'alimentation. De nombreux yogis sont très soucieux de leur santé et choisissent des régimes végétaliens ou végétariens. Si tu ne fais pas attention à tes choix alimentaires, cela peut entraîner des carences nutritionnelles. Bien qu'avoir une quantité inférieure d'une ou deux vitamines ou minéraux ne soit pas terriblement nocif, cela ne te fournira pas non plus une base solide pour une santé et un bien-être optimaux.
  • Augmenter les niveaux d'énergie. L'augmentation de ton activité physique lors de la pratique du yoga demande plus d'énergie à ton corps. Si ton alimentation est déficiente en nutriments, tu n'auras peut-être pas assez d'énergie pour engager pleinement le corps, la respiration et l'esprit pour atteindre un alignement et une forme appropriés dans les poses. Tu pourrais également te sentir excessivement fatigué ou épuisé après une séance de yoga.
  • Améliorer la santé musculaire. Le yoga peut être une forme d'exercice facile qui ne sollicite pas les muscles, mais la plupart des cours publics sont plus rapides et plus exigeants physiquement et peuvent affecter les muscles, les ligaments et les tendons comme un entraînement. Sans une bonne récupération, tes muscles peuvent se contracter et réduire votre flexibilité. Ressentir la douleur musculaire d'un cours de yoga précédent affecte ta capacité à te concentrer et à participer pleinement à ta pratique de yoga actuelle. Non seulement cela, mais tu pourrais avoir du mal à maintenir des poses de yoga spécifiques en raison de l'inflammation et de l'inconfort.

Dans beaucoup de domaine les yogis pourraient tirer bénéfice d'une alimentation saine et équilibrée, et ainsi éviter :

  • Stress quotidien
  • Inflammation chronique dans le corps
  • Manque de soleil et d'air frais
  • Inconfort et douleurs articulaires
  • Concentration mentale et concentration réduites
  • Faible métabolisme
  • Faible densité osseuse


Ce ne sont là que quelques-uns des facteurs qui peuvent réduire la qualité de ta pratique du yoga et la qualité de vie elle-même.

Si tu cherches à élever ta pratique du yoga, les aliments naturels peuvent t'aider à compenser ces problèmes, à soutenir ton corps et à tirer le meilleur parti de ta pratique.

Un régime ayurvédique est basé sur l'idée que la nourriture a le pouvoir d'équilibrer et de guérir notre corps, notre cœur et notre esprit.

L'approche ayurvédique de la nutrition englobe quels aliments sont choisis, comment ils sont préparés, où ils sont consommés, avec qui ils sont partagés et même nos intentions lorsque nous mangeons ! bref, privilégie le naturel, c 'est qu'il y a de meilleur pour toi et ta pratique !